CONSTRUCTION EN FILIERE SECHE : UNE FILIERE D’AVENIR

La filière sèche représente une évolution du secteur du bâtiment vers davantage de productivité grâce à l’usage de matériaux légers, comme l’acier ou le bois, assemblés mécaniquement.

 

 

FILIERE HUMIDE vs FILIERE SECHE

 

En comparaison, la filière « humide » correspond à la filière traditionnelle, fondée sur l’utilisation du béton et du ciment (en parpaing, coulé, associé à du métal…). Ce type de réalisation nécessite un temps de séchage qui ralentit le chantier. Sa consommation d’énergie est importante, pour la fabrication des matériaux comme pour leur transport.

 

La filière sèche, elle, ne nécessite pas d’eau. Elle permet ainsi une fabrication respectueuse de l’environnement. La construction est plus silencieuse, plus propre. Les délais sont réduits puisqu’il n’y a plus besoin de temps de séchage des matériaux (béton, ciment, plâtre).

 

 

 

LES AVANTAGES DE LA FILIERE SECHE

 

  • Une durée de chantier réduite

L’absence d’un temps de séchage des matériaux évite les risques de malfaçon rencontrés lors d’une mauvaise gestion de cette étape de la filière humide.

De plus, les pièces en bois ou en acier peuvent être ajustées et pré assemblées en usine. Cela diminue le temps de montage sur le chantier, qui ainsi dépend moins des intempéries.
La fermeture du clos couvert (mise hors d’air et hors d’eau) est donc plus rapide et l’on peut effectuer les travaux de finition (tapisserie, enduit, sol) aussitôt.

 

  • Une construction économique

La préfabrication des pièces et la réduction du temps de construction permettent de réaliser une économie importante sur les matériaux, le transport, mais également la main-d’œuvre.
De plus, la filière sèche ne nécessite pas d’engin encombrant. Elle représente donc la solution pour construire ou surélever un bâtiment difficilement accessible, en pleine ville par exemple.

 

  • Des matériaux de qualité

Les matériaux secs offrent une grande variété d’agencement, de teintes et d’association avec d’autres matériaux. Le bois est renouvelable. La construction bois associe esthétique et longévité du bâtiment. Ils permettent de concevoir des espaces modulables et facilement adaptables, tout en conservant une isolation acoustique et thermique performante.

 

  • Un impact faible sur l’environnement

Le pré assemblage en atelier réduit le bruit, la poussière et la pollution sur le chantier de construction. Cette réduction des nuisances occasionnées par les travaux est très appréciée du voisinage. De plus, la faible quantité de déchets, la consommation réduite en eau en font un chantier peu polluant, vite nettoyé. Un chantier en filière sèche affiche donc un « bilan carbone » moins important qu’en filière humide, surtout avec l’emploi du bois, seul matériau de construction doté d’un bilan CO2 positif.

 

La filière sèche est un mode de construction relativement nouveau en France, mais de plus en plus utilisé du fait de ses avantages financiers, esthétiques et économiques.