construction gymnase bois textile

[TEMOIGNAGE] SAMUEL GAUTIER, ARCHITECTE, ATELIER EPICEA

[TEMOIGNAGE] SAMUEL GAUTIER, ARCHITECTE, ATELIER EPICEA

 

« La toiture métallo-textile est une solution aux propriétés lumineuses, thermiques et acoustiques très intéressantes »

 

Le nouveau gymnase de Saint-Denis à La Réunion est le premier équipement sportif tout en ossature bois et équipé d’une toiture métallo-textile. C’est le produit de la société SMC2 qui a été retenu. Retour sur le projet avec Samuel Gautier, gérant de l’agence d’architecture Atelier [ÉPICéA].

 

Pouvez-vous nous présenter ce gymnase ?
C’est un gymnase qui s’inscrit dans un contexte urbain à forte lisibilité depuis le boulevard Sud de Saint Denis, situé entre une ravine et un canal d’eau pluviale. On peut donc dire qu’il est situé sur une « presqu’île » avec des contraintes géographiques fortes liées aux crues centennales. Par exemple, l’accès au gymnase se fait par une passerelle. Le corps de bâtiment aux toitures « opaques » (tôle Ondulit et complexe végétal) comprend les vestiaires, le club-house et un patio. Le second, sous sa toiture et façades métallo-textiles accueille le plateau sportif, composé d’une salle multisport pour les pratiques du handball, du basket-ball, du volley-ball ou encore du badminton. Néanmoins, l’activité dominante est surtout celle du handball avec les matchs du club local.

 

Pourquoi avez-vous opté pour une couverture par membrane textile ?
L’objectif premier était de proposer un équipement sportif ventilé et éclairé naturellement au travers une conception bioclimatique. À La Réunion, c’est la première structure sportive toute en ossature bois, avec une ventilation traversante et un système de couverture avec enveloppe textile à double courbure. Celle-ci est très intéressante car elle offre un confort lumineux idéal pour les jeux en salle (lumière diffuse). En effet, lorsque les gymnases sont éclairés artificiellement, les joueurs sont gênés dès que le ballon est en l’air. À cela nous avons proposé deux grandes façades en toiles micro-perforées et claustras bois. L’ensemble donne ainsi l’impression de jouer dehors, comme sous un préau. C’est un argument qui nous tenait vraiment à cœur. De plus, c’est une solution qui possède des propriétés thermiques et acoustiques très intéressantes. Enfin, ce gymnase étant un équipement sportif structurant pour la ville (programmation Anru), cette couverture nous permet de travailler le bâtiment comme une lanterne le soir venu.

 

Qu’en est-il par rapport aux contraintes de La Réunion (vents, cyclones,…) ?
Ce sont, en effet, des éléments qu’il faut prendre en compte. Nous avons travaillé sur cette problématique au niveau de la façade et de la couverture. La société SMC2 propose l’un des rares systèmes brevetés qui dispose d’extensions de garanties pour les DOM concernant ces contraintes climatiques. L’entreprise a apporté l’ensemble des éléments nécessaires attendus par le bureau de contrôles en fonction des différentes normes. Par ailleurs, SMC2 a rassuré la maîtrise d’ouvrage sur le fait que si, malheureusement, lors d’une forte tempête, des éléments volants perçaient la toile, le procédé pour réparer la toile est très facile pour un coût modeste.


 

Maîtrise d’Ouvrage : Mairie de Saint Denis de la Réunion
Architectes: Atelier [EPICéA] / APA / 2APMR
BE Structures: A3 Structures
BE Fluides: INSET
Economiste: CiEA
Acoustique: AIEE