Ericgalloy CONSTRUCTION INDUSTRIE TEXTILE

[TEMOIGNAGE] ERIC GALLOY, CHEF DE PROJET SOCIETE VICAT

[TEMOIGNAGE] ERIC GALLOY, CHEF DE PROJET SOCIETE VICAT

 

« Nous avons apprécié cette couverture souple en toile épousant très bien la forme de la structure et très esthétique »

 

La société Vicat, groupe cimentier international, dispose de deux bâtiments pour stocker des matières premières calcaires et marneuses. Si, pour le premier, la société SMC2 n’a fourni que la couverture textile, elle a géré l’intégralité de la construction du second. Eric Galloy, chargé du projet pour l’entreprise Vicat, revient sur ces deux chantiers.

 

Comment avez-vous connu la société SMC2 ?
En 2007, nous avons eu besoin d’un bâtiment pour stocker les marnes d’une de nos carrières. Concernant le type de structure de charpente, nous n’étions pas satisfaits de ce que l’on nous proposait. Par exemple, la solution de panneaux métalliques aux facettes multiples nous paraissait assez lourde. Un charpentier nous a présenté une structure en demi-ellipse avec une couverture souple en toile épousant très bien la forme de la structure et étant très esthétique. Il nous fallait trouver une société qui allait confectionner et mettre en place la couverture souple de la société Ferrari. Sur les conseils de Ferrari nous avons choisi la société SMC2 qui connait bien ces produits

 

Et vous avez donc fait de nouveau appel à SMC2 pour le deuxième bâtiment ?
En effet, dernièrement, nous avions besoin d’un nouveau bâtiment pour stocker le calcaire issu d’une autre carrière. Nous avons pris le parti d’avoir la même configuration et le même bâtiment en termes de hauteur, diamètre et d’aspect étant donné que nous étions très satisfaits du premier local depuis 6 ans. Pour ce nouveau bâtiment de stockage la société SMC2 a réalisé l’étude de la charpente et s’est occupée de l’intégralité du projet. L’étude a été un peu longue du fait de la complexité de la structure et du professionnalisme de l’Apave qui a suivi les études de stabilité, mais la société a montré une réelle volonté d’aller jusqu’au bout. Par la suite, le chantier s’est très bien passé. Entre la construction de la charpente et la mise en place la toile, il a fallu compter 4 mois.

 

Êtes-vous satisfaits du résultat ?
Oui tout à fait, surtout que c’est une structure plutôt complexe composée d’une soixantaine d’arcs s’appuyant sur un cercle extérieur de 94,50 m de diamètre et convergeant sur un anneau central culminant à 29 m de hauteur couvrant une surface au sol de 7 000 m2. Par ailleurs, au niveau de la construction, nous sommes très sereins vis à vis de la charpente réalisée par l’entreprise SMC2 qui a été validée par l’organisme de contrôle technique avec les normes actuelles plus contraignantes que 10 ans auparavant.