Le mag smc2

[TEMOIGNAGE] ERIC MICHAUD, ADJOINT AUX GRANDS PROJETS DE VERRIERES-EN-ANJOU (49)

21.02 2022

« Les visites sur site de ce type d’infrastructures nous ont convaincus »

La Ville de Verrières-en-Anjou (49) vient d’investir dans un complexe sportif composé d’une structure avec une charpente en bois lamellé-collé et une couverture en membrane textile. Un investissement très apprécié, comme l’explique Eric Michaud, adjoint aux grands projets et ancien adjoint aux sports.

Pouvez-vous revenir sur l’origine de ce projet ?

Depuis plusieurs années, les élus ont développé de nombreux projets pour proposer une offre sportive de qualité, à l’image du terrain de football ou de la piste d’athlétisme afin de satisfaire les 26 associations et les 2 700 licenciés. Dans les projets restant à concrétiser, une salle omnisports devenait incontournable. En effet, avec 7 300 habitants, la commune grandit progressivement et le besoin d’une infrastructure intérieure était nécessaire, d’autant plus que nous accueillons un lycée de 1 700 élèves.

Pourquoi avoir retenu le principe de construction proposé par SMC2 ?

Au départ, nous nous interrogions sur ce type de construction avec une charpente en bois lamellé-collé ainsi qu’une couverture en membrane textile. Toutefois, les visites sur site de ce type d’infrastructures nous ont convaincus. La membrane textile apporte de nombreux avantages, parmi lesquels une excellente luminosité entraînant un confort d’utilisation et une économie d’éclairage. De plus, ce choix de construction est plus économique qu’un bac acier, plus rapide et davantage écologique. Enfin, la charpente bois a été fabriquée sur place à Saint-Sylvain d’Anjou.

Quels sont les différents espaces de ce complexe sportif ?

Le site de 2 050 m2 dispose d’une salle principale multisports de 1 350 m2, équipée d’un sol sportif en résine, d’une tribune de 240 places assises et d’un éclairage LED avec 24 luminaires de 3 m de long, répartis sur 6 rangées. Quel que soit le niveau d’éclairement demandé (300 lux pour l’entraînement et 500 lux pour la compétition), tous les luminaires sont allumés pour obtenir une uniformité parfaite. Le niveau d’éclairement est régulé en faisant varier la puissance de l’ensemble des luminaires. Ce gymnase est chauffé à 12-13°C maximum grâce à des radiants à eau chaude. De plus, la salle dispose d’un système de ventilation et de déshumidification afin d’éviter les phénomènes de condensation.
Par ailleurs, le bâtiment comprend également 700 m2 d’annexes, avec 4 vestiaires pour les joueurs, 2 pour les arbitres, une infirmerie, un espace de convivialité et plusieurs locaux de rangement.

Quels sont les utilisateurs principaux ?

Construit à proximité du lycée (ce qui nous a permis de mutualiser le parking et ainsi d’économiser environ 500 000 euros sur le projet), le gymnase est principalement utilisé par les élèves en journée. Une convention a d’ailleurs été signée avec les responsables de l’établissement scolaire afin qu’ils paient la moitié du budget de fonctionnement annuel du site, soit 50 000 euros.
Quant aux associations sportives de la commune, elles fréquentent le site les soirs et les week-ends. Inauguré début septembre, le complexe sportif fait l’objet de premiers retours très positifs de la part de tous les utilisateurs.